Projet de restauration mannequin Hindsgaul 5403 "Sandra"

Le "Village des poupées" désire aussi vous faire partager le travail dans sa clinique. C'est mon coté bon samaritain qui sauve les éclopées , estropiées et autres barbouillées.

Il s'agit cette fois de Sandra, fabriquée par Hindsgaul en 1987, l'un des modèles les plus sensuels de leur production. J'en possède déjà un exemplaire acheté en 2004-2005. Celle-ci a été trouvé sur un site de petites annonces. Peinte en noir,  mais reconnaissable immédiatement à son déhanché sensuel et une position de la tête très fière, elle attire tout de suite mon attention. Sur place, le doute n'était plus permis, il s'agissait bien d'une Sandra. Hélas repeinte, mais aucun dégât visible. Elle valait bien ses 200 km de route.


P1030261.JPG

Voici sa transformation progressive. D'abord nettoyage de cette peinture noire au diluant cellulosique (dehors, avec des gants). Un litre et demi de solvant sera nécessaire. Sous la peinture noire un couche d'apprêt gris, et seulement en dessous la peinture d'origine. La peintre grise sera à peu près conservée pour donner un meilleur aspect et un bon accrochage à la couleur qui sera appliquée.

P1030271.JPG

Oui, je partage votre avis : elle a bien triste mine.

P1030274A.JPG

Fin de journée, elle présente déjà mieux en couleur chair. Bras et mains doivent encore être traités.
A suivre...

Octobre 2016. La restauration n'a presque pas progressé, si ce ne sont les bras et mains repeints également. Les soirées d'automne sont davantage propices au travail à l'intérieur. Je commence le maquillage.

Chaque nouveau projet est l'occasion de tester de nouvelles techniques afin d'obtenir un rendu réaliste.

Par exemple, le blanc des yeux subit un passage de noir au pinceau sec. Du coup le regard est moins hirsute.
P1030854.JPG
Après quelques mois d'errements au niveau du maquillage et un désintéressement passager, la voici enfin montrable:

mannequin,mannequin d'étalage,restauration de mannequin,doll,dolls village,doll repair,village des poupées

 

Les commentaires sont fermés.